Ygrec répond à vos questions

 

 La Belle Verte - Retrouver sa nature

 

 La Belle Verte et la déconnection

Dans le film "La Belle Verte", Mila déconnecte les terriens d'un mouvement de tête. Certains de mes lecteurs sont troublés par l'utilisation du mot "déconnection", car on leur conseille souvent de se connecter à leur Être intérieur. Ils voient là une opposition alors qu'il n'y en a pas. Il n'y en a pas car la connection à notre vraie nature ne peut se faire qu'après notre déconnection du système auquel nous adhérons consciemment ou inconsciemment. Il faut bien admettre, chers amis, que nous acceptons les lois primaires de l'apparence comme une obligation, que nous nous conformons à la règle existante sans nous poser de questions. Nous sommes connectés à ce système, un système dominateur. C'est qu'il part du principe que nous sommes supérieurs, que nous n'avons qu'à nous servir, que la nature est à notre disposition, et que nous pouvons en abuser. Pourtant, nous faisons partie de cette nature, nous devons vivre en harmonie avec elle.

 La déconnection est une liberté formidable que nous retrouvons. Elle enlève le voile posé sur nos yeux, elle nous permet d'entendre au delà des mots.

 Alors ! Chers lecteurs ! Que nous parlions de connexion ou de déconnection, la chose est secondaire ! La signification de ces mots dépend du point de vue où chacun se place.  L'important est de détecter où nous en sommes de nos évolutions ! L'important est de savoir ce que nous voulons ! L'important est d'être conscient de ce qui nous lie à ce système !

 

La Belle Verte- Retrouver sa nature. Pourquoi le choix de ce film ?

Certains de mes lecteurs préféreraient que j'écrive sur des films plus récents. Mais il faut garder à l'esprit ceux, plus anciens, qui ont quelque chose à nous apporter. L'accueil de la Belle Verte, à sa sortie,  n'a pas été tendre. c'est le moins que l'on puisse dire ! Il faut bien avoir à l'esprit que, depuis toujours, la vérité dérange.

'La Belle Verte" est un des films qu'il faut avoir dans sa dvdthèque. Il nous rappelle, avec humour, l'absurdité de certains de nos comportements, et comment nous finissons par trouver normale, notre étroitesse d'esprit. Il suggère qu'il est toujours possible de se libérer des contraintes que nous nous imposons nous-mêmes. C'est pour cela qu'il est un des premiers films que j'ai choisi d'étudier dans la "Collection de l'oeil à l'être".

                                                                  

                                                                                                                                                             Retour à la page "Questions- Livres"

                                                                                                                                                                              Page La Belle Verte

                                                                                                                                                                              Page "Accueil"

 

 

© 2016 Ygrec