Ygrec répond à vos questions

 Coeur de Framboise à la frantonienne

 

 

Le personnage de Thérèse dans "Coeur de Framboise à la frantonienne"

Tout le monde connaît ou a connu une "Thérèse" dans ses relations de travail. Ce chapitre a été, pour moi, l'occasion de parler de la paresse, car, à première vue, Thérèse est paresseuse. Elle l'est un peu quelque part, mais c'est surtout une manipulatrice. Que constatons-nous dans nos milieux de travail ? Moins on abat de travail, plus on prouve son incompétence, mieux on est considéré et plus on est susceptible de gravir les échelons. C'est déprimant n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est tout à fait logique. C'est ce que je démontre dans le chapitre concerné. Cela n'est pourtant logique, que dans ce qu'est devenu notre système, un système basé  sur l'individualisme, sur l'égocentrisme. La conscience du groupe n'y existe pas, l'envie de construire, de réussir ensemble non plus. Chacun regarde au bout de son nez ou contemple son nombril, sans chercher à comprendre que la communauté poursuit, à terme,  une logique destructrice dont chacun reportera la faute sur l'autre. Seuls une minorité en tire bénéfice, un bénéfice pécunier immédiat, gonfflant un ego qui ne demande que cela. Pourtant ce bénéfice n'en est pas un, car il est acquis grâce à un accord tacite d'emprisonnement. Rappelez-vous, chers lecteurs, que la plus grande liberté s'acquiert en restant soi-même.

 

Le personnage d'Angélique dans Coeur de Framboise à la frantonienne

Le personnage d'Angélique amuse tous mes lecteurs. C'est, chers amis, qu'il vaut mieux rire de certaines situations ! Pourtant ! Je vous promets que les victimes de ce genre de personnes, ne s'en amusent qu'après avoir résolu le problème ! Et il n'y a souvent, pour elles, que la fuite !

Oui ! J'ai essayé de traiter le sujet avec humour. Cependant, il faut bien comprendre, que chaque "séductrice" est un élément destructeur pour la condition féminine. La situation est d'autant plus grave que ce type de manipulation est entrée dans la normalité.

Alors ! Chers lecteurs ! Si vous avez déjà subi ce genre de perversité, relisez le chapitre concerné, et riez encore, avec Framboise, pour vous guérir.

Le rire est une merveilleuse thérapie !

 

Date de l'article : 12 Juillet 2010

La psychologie dans Coeur de Framboise à la frantonienne.

Effectivement, notre héroïne, Framboise, analyse les caractères, les situations. elle cherche le pourquoi et le comment. C'est en comprenant le fonctionnement des autres que nous pouvons comprendre le nôtre. C'est au moment où nous avons cette vue d'ensemble, que nous pouvons accepter les évènements de nos vies, et ainsi éviter qu'ils se reproduisent. La technique de Framboise est de ne jamais se placer ni en victime, ni en coupable, mais d'accepter la responsabilité. Il ne s'agit jamais, pour elle, de juger mais de comprendre.

Je ne vous dirais jamais assez, chers lecteurs, de l'imiter, car c'est ainsi qu'il nous est permis de grandir, d'évoluer.

 

Date de l'article : 16 Juin 2010

Coeur de Framboise à la frantonienne. Qui sont les personnages ?

Dans ce livre, le personnage principal, Framboise, rencontre, dans le cadre de son travail, de nombreuses personnes. Certains me demandent si, en présentant tel ou tel personnage, j'ai voulu parler de telle ou telle personne, qu'ils connaissent, et qu'ils reconnaissent tellement bien, qu'il ne doutent pas une minute que je ne la connaisse aussi.

Je n'ai voulu décrire personne en particulier. Tout le monde rencontre ou a rencontré, une Angélique, une Dorothée, etc... Ce sont des types de caractères que l'on retrouve souvent.

Ce livre n'a pas pour but de régler des comptes, ou plutôt de régler leurs comptes à quelques uns. Le but est d'aider le lecteur à faire sa propre analyse en analysant l'autre, à comprendre comment cet autre fonctionne et donc à comprendre son propre mode de fonctionnement. Il est là pour nous aider à poser les choses à plat, à tirer parti des évènements pour résoudre les problèmes de communication que nous pourrions avoir dans le travail, dans la vie quotidienne. Il doit nous guider pour nous apprendre à éviter le jugement négatif et entrer sur le chemin de la connaissance de nous-mêmes.

C'est une grande ambition, je le conçois ! Mais il paraît que je suis incorrigible !

 

 

                                                                                                                                                            Retour à la page "Questions- Livres"

                                                                                                                                                                             Coeur de Framboise

                                                                                                                                                                             Accueil

 

© 2016 Ygrec